L'immobilier en Provence
25 mar

L’immobilier à Aubagne offre de belles perspectives pour préparer sa retraite !

Concept de protection financire

Préparer sa retraite : une obsession pour beaucoup de Français. Et ils n’ont pas tort. Comme chacun le sait aujourd’hui, les pensions de retraite seront maigrelettes. Il faut donc préparer l’avenir. Le Cercle de l’Épargne / Amphitéa, en partenariat avec AG2R La Mondiale, a réalisé une enquête baptisée «Les Français, la retraite et l’épargne». Que dit-elle ? Que les Français sont inquiets. Et les chiffres sont sans appel. Pour près des trois quarts d’entre eux (71 %), la pension est ou sera insuffisante pour vivre correctement. Pour les non-retraités, ce taux est de 79 %.

Vous vous demandez comment préparer l’avenir ? C’est très simple. Investissez dans un bien immobilier à louer à Aubagne et le tour sera joué. D’après l’enquête citée ci-dessus, 68% des Français placent l’immobilier locatif en tête des placements les plus pertinents pour préparer l’avenir. Et ils ont raison ! L’immobilier locatif offre de belles perspectives de rentabilité, de plus-value… Sans compter que les taux sont bas et les prix encore raisonnables. Si vous achetez dans l’immobilier ancien à Aubagne, vous aurez du choix. Il y a différences styles d’architectures, différents emplacements… Vous trouverez également des biens plus ou moins grands et plus ou moins chers. Alors, faites votre marché !

La petite surprise de l’enquête
Le fait marquant de l’enquête 2017 est la forte remontée des actions. 38 % des sondés considèrent que ce type de support est intéressant (+ 9 points par rapport à 2016). Les détenteurs de produits financiers plébiscitent à 45 % les actions. Ce taux monte même à 68 % pour ceux qui ont souscrit un Plan d’Épargne en Actions. Cette progression des actions est imputable aux bons résultats, ces derniers mois, de la bourse et de la baisse de rendement des autres placements. Les souvenirs de la crise financière de 2008 et de celle des dettes souveraines de 2011 s’estompent. Il est à signaler que le Livret A malgré son faible rendement progresse légèrement (22 % des sondés le jugent intéressant en 2017 contre 19 % en 2016).

O.D. / Bazikpress © Richard Villalon

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée