L'immobilier en Provence
24 juin

Vous pouvez acheter un appartement à Aubagne moins cher !

Immobilier

Les taux des crédits immobiliers remontent, mais la hausse s’essouffle légèrement. Ils sont donc toujours inférieurs à leur niveau constaté un an plus tôt. Selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA, la moyenne des taux s’est établie à 1,55 % en avril, hors assurance et toutes durées d’emprunt confondues. Certes, durant les premiers mois de l’année, le mouvement de légère hausse s’est confirmé : la moyenne des taux a augmenté de 24 points de base depuis son plus faible niveau historique, à 1,31 % en novembre 2016. Mais les taux d’intérêt restent toujours très attractifs, inférieurs de 26 points de base à leur niveau constaté un an plus tôt, à 1,81 % en avril 2016.
Vous souhaitez acheter un appartement à Aubagne ? Vous tordriez bien le cou à cette remontée des taux pour bénéficier des intérêts les plus bas possible lors du financement du votre acquisition ? C’est bien normal, mais à moins d’avoir un excellent dossier et un très bon profil bancaire, convaincre la banque de faire un effort ne sera pas facile. À moins que…

Il existe une solution qui peut vous permettre d’obtenir un taux plus attractif. Vous devez domicilier vos revenus dans la banque qui vous prête l’argent et exiger une contrepartie. La loi le permet et, depuis peu, encadre ce genre de pratique. En effet, l’ordonnance encadrant les règles de la domiciliation bancaire lors de la souscription d’un prêt immobilier a été publiée au Journal Officiel du 3 juin 2017. Elle s’appliquera pour tous les crédits immobiliers souscrits à partir du 1er janvier 2018. Les banques devront indiquer la contrepartie consentie en échange de la domiciliation et les frais relatifs à la gestion de compte.

Vous avez toutes les chances d’obtenir gain de cause puisque la domiciliation des revenus est un vrai enjeu pour les banques. Elle leur assure, outre la mise en place de la relation bancaire et de la rentabilité générée, de capter les ressources nécessaires à l’équilibre de leur bilan, ce qui leur permet également de continuer à prêter…

O.D. / Bazikpress © momius

 

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée